Biographie

Leila Gorguis (née Éliana Hachem) est écrivaine et poétesse canadienne d’origine libanaise, établie à Montréal depuis 1990. Elle est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ).

Elle fait ses études en « Immigration et Relations interethniques » et en « Création littéraire » à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Ses publications représentent un éventail de différents genres littéraires et artistiques. Elle écrit la poésie, la nouvelle et le reportage. Elle mène des entrevues et traite des questions sur le droit de l’homme et sur le patrimoine socioculturel du Moyen-Orient, ayant auparavant travaillé comme journaliste pour plusieurs hebdomadaires arabes publiés au Canada, tels Al-Miraat, Libanorama, Aljarida.

Gorguis considère que sa participation au projet de la reconstruction de la Lyre d’Ur, dirigé par le harpiste britannique Andy Lowing, a marqué sa carrière littéraire.

En août 2008, L’Université américaine d’Iowa finance la production d’un tableau de danse contemporaine, créé par le chorégraphe Alan Sener, qui s’inspire du poème de Leila « A lyre in the eye of the sun », et du rythme de sa lecture.

Le mariage de la poésie à la danse plante le germe d’une deuxième collaboration artistique avec Alan Sener : La trilogie poétique de Shéhérazade (Le parfum, L’illusion, L’enterrement, de Shéhérazade) « Scheherazade’s Scent, Illusion and Burial », filmée à L’Université américaine d’Iowa dans un tableau de danse avec la chorégraphe et danseuse Columbine Macher.

En octobre 2014, la Bibliothèque du Boisé à Ville Saint-Laurent organise une soirée poétique suivi d’un entretien et d’une discussion, pour Leila Gorguis et la trilogie de Shéhérazade, sous le thème de la femme dans la peau de Shéhérazade.

En septembre 2015, Gorguis participe au festival international « Literary Ark» organisé à Erevan en Arménie, représentant ainsi le Canada parmi dix-sept autres pays du monde.

Publications:

  • De Beyrouth à Ninive, poésie (arabe), Al-Hadara Publishing, Caire-Égypte, 2008, 117 pages.
  • Je suis ici et là-bas, poésie (arabe), Dar Al-Farabi, Beyrouth-Liban, 2011, 138 pages. Traduit en anglais (non publié) I am here I am there, par John Asfour, 2014.
  • Nombre indéterminé de poèmes, d’articles, d’entretiens et de reportages publiés dans des périodiques, des revues et des sites arabes, au Canada et au Moyen-Orient.

Coordonnées:

Courriel: leilagorguis@hotmail.com

Web: http://www.leilagorguis.com

Facebook: leilagorguis.writer Twitter: @leilagorguis

Advertisements